samedi 31 janvier 2015

jeudi 22 janvier 2015

mardi 20 janvier 2015

Scènes de la vie juive au Turkestan en 1872


Photographies tirées d'un album de 1872. Il s'agit bien entendu du Turkestan occidental (je ne vais pas vous la jouer à la Morice, mais ce territoire est aujourd'hui partagé entre le  Turkménistan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Kirghizstan et le Kazakhstan )


jeudi 15 janvier 2015

L'ASSIETTE AU BEURRE - N°43 (1902). Fixe ! par Jossot

- La suppression des frontières ! mais c'est l'abolition de la patrie !... Sans patrie, plus de patriotes !... Qui donc défendra le territoire ?

Crédit : Bibliothèque Nationale de France - Gallica. Illustrations de Jossot.
Le numéro complet ici :

mardi 13 janvier 2015

THURSTON HOPKINS Photographies 3

 Comme quoi Wikipedia a encore des trous incompréhensibles...
Thurston Hopkins n'a toujours pas son article !
Mais, Le Guardian  lui a consacré un article à l'occasion de son centenaire en 2013...

dimanche 11 janvier 2015

Les demoiselles des télécoms

 Quelques photos du bon vieux temps du "22 à Asnières"...
C'était avant Nabilla et son "Allô, non mais allô quoi".
Bref ! Une époque passéiste pour un crétin comme Morice.

jeudi 8 janvier 2015

L'ASSIETTE AU BEURRE - N°42 (1902). Les tueurs de routes par Weiluc

- J'ai souvent remarqué que le cri de l'homme écrasé ressemble étrangement à celui du chien... Darwin avait peut-être raison !...

Crédit : Bibliothèque Nationale de France - Gallica. Illustrations de Weiluc.
Le numéro complet ici :

mardi 6 janvier 2015

THURSTON HOPKINS photographies 2

Comme quoi Wikipedia a encore des trous incompréhensibles...
Thurston Hopkins n'a toujours pas son article !
Mais, Le Guardian  lui a consacré un article à l'occasion de son centenaire en 2013...

dimanche 4 janvier 2015

samedi 3 janvier 2015

jeudi 1 janvier 2015

Un camp de concentration français en 1915 : Bitray

 Vue générale de l'asile d'aliénés de Bitray (Indre) en 1915.
Quand on commence une guerre, un des problèmes à résoudre rapidement est le sort des ressortissants ennemis qui se trouvent sur son territoire.
On peut les renvoyer en masse vers leurs pays d'origine, les assigner à résidence ou les regrouper dans des lieux plus faciles à surveiller.
C'est ainsi que l'asile d'aliénés de Bitray a servi de camp de concentration (c'était l'appellation officielle) pour les ressortissants ennemis de 1914 à 1917.
En 1915, le Ministère de la Guerre organise un voyage de presse et de propagande dans ce camp modèle. Même la presse suisse est du voyage ! (voir cet article de la Gazette de Lausanne)

Crédit photos : Edouard Brissy.
Source : Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine.

Articles les plus consultés