samedi 26 avril 2014

vendredi 25 avril 2014

Les Français de souche existent... Ils sont Corses !

Tortues Hermann de souche corse



Il suffisait d'y penser... L'Assemblée de Corse a créé un statut de résident permanent corse pour devenir propriétaire sur l'île.

Petit détail qui a son importance, des dispositions particulières seront prévues pour les Corses de l'extérieur composant ce qui est traditionnellement appelé dans l'île la diaspora.

Pour l'instant, aucune réaction des associations de gôche pourtant très à cheval contre les discriminations ethniques !

Le Rire, il y a un siècle. 25 avril 1914

Les salivards.
- Citoyens, que nos coeurs se serrent autour du drapeau de l'impossibilisme unifié et je touche quinze mille balles encore pendant quatre ans.

Misère et gangs à New York vers 1890 (Jacob A. RIIS) Part 3


mercredi 23 avril 2014

L'ASSIETTE AU BEURRE - N°27 (1901) Les Tumaslu par Ernest Lajeunesse

L'Etat, c'est mon moi ! (Barrès)

Crédit : Bibliothèque Nationale de France - Gallica. Dessins d'Ernest Lajeunesse
Le numéro complet ci-dessous :

dimanche 20 avril 2014

Le fête est finie... Les manèges ne tournent plus !

 Credit pour les photos : Deletant - Reportage dans le parc d'attraction abandonné d'Ekateringof près de Saint-Petersbourg (Leningrad à l'époque de sa construction !)

Même les manèges meurent... Où sont passés les enfants dont on entend pourtant les rires ?

samedi 19 avril 2014

vendredi 18 avril 2014

Le Rire, il y a un siècle. 18 avril 1914

Au loup !
Le loup - A quoi bon chialer, la Bergère ?... Ils voteront toujours pour moi, les moutons.
(Dessin de Willette)


Bonne pioche... Sihem Souid défend Morelle


Ce sont les hasards de l'actualité...
Jusqu'à aujourd'hui, j'ignorais jusqu'à l'existence de Sihem Souid, de la profondeur de ses analyses, de son sens inné du copinage, de ce à quoi elle occupe les rares loisirs que lui laissent ses fonctions de Chargée de Mission au Ministère de la Justice .

Et puis, vlan ! Google News à l'esprit taquin me met cette contribution en tête de page :
Sihem Souid : pourquoi je défends Aquilino Morelle
Fallait oser... Mais, un bon soldat socialiste, ça ose tout quand il s'agit de défendre la gamelle collective.
 !
Elle retient donc du Petit Marquis de Cour que c'est un homme politique français d'origine espagnole, issu d'une famille ouvrière et élevé dans le quartier de Belleville à Paris, entouré de cinq soeurs et un frère, a réussi toutes les étapes de son cursus scolaire. Il est finalement entré à l'ENA, avec une formation de médecin de surcroît.
Bref, elle nous chante l'éternelle ritournelle du prolétaire qui réussit, le talent en moins. Mais, une socialiste peut-elle encore faire la différence entre quelqu'un qui y est arrivé et un arriviste ?

La suite de son billet n'est qu'une manoeuvre d'enfumage où elle mélange des règlements de comptes entre camarades socialistes (franchement, Mme Souid, tout le monde se contrefout de vos magouilles de cabinets) et des considérations vaseuses comme Doit-on impérativement vivre modestement pour être considéré comme étant de gauche ? Non, et heureusement, car une telle logique serait une entrave à la liberté individuelle de chacun d'entre nous !
On pourrait répondre à cette question qu'il n'est pas nécessaire de vivre modestement pour être de gauche, on peut même être de droite !
Mais que rien n'empêche d'être honnête, même si l'on est socialiste !

Parce que Sihem Souid, en bonne socialiste, est pour la justice sociale et elle le prouve. Pour elle, les 40 000 euros de primes annuelles accordées dans certains ministères relèvent de la justice sociale.
40 000 euros de primes ? Juste de quoi sortir de la misère et de mener une modeste vie de socialiste !

LE MORICE DU JOUR 005


Plus c'est gros, mieux ça passe. Récolte de foutaises citoyennes.


L'impayable Morice d'Agoravox, révolutionne la physique. D'après lui "le laser... était inutilisable, son rayon étant rapidement... vaporisé ! "
De la lumière liquide ???? Bravo Morice ! Faudra voir à publier un truc avec les frères Bogdanov !

Et pour faire bonne mesure, Morice révolutionne aussi la physique des nuages  :
"Leur origine (aux cirrus) ? Le carbone émis par les traînées (des avions)"
La prochaine fois que je prends un avion, je mets un casque ! Merci Morice !

"un endroit où il n’y a aucun cirrus... faut le trouver, l’endroit ...."
Comme le lui fait remarquer un lecteur, cet endroit c'est à peu près partout !

Et que dire de l'épistémologie moricienne ! Pour ce cerveau malade, toute recherche qui n'aboutit pas immédiatement est une gabegie...
En suivant ce raisonnement idiot, que dire d'un Morice qui poursuit sa mission de crétinisation des masses avec la bénédiction d'un média comme Agoravox ?

(Et ce crétin inculte ose se dire victime de harcèlement quand on lui fait remarquer qu'il écrit n'importe quoi !)
---------------------------------------------------------------------



MISE A JOUR : MORICE POMPE (AGAIN)


A voilà que Morice (re)prend la grosse tête. Des commentateurs maladroits ont écrit que les articles de Morice étaient bien référencés par Google, sans avoir conscience des dégâts que cela allait provoquer sur un psychisme fragile...
Résultat ? Maintenant, Morice prétend servir de référence à Atlantico... Rien que ça !!! Je cite Morice :


amusant, j’ai un lecteur assidu sur un site de droite dure ; Atlantico
j’ai écrit ici ceci dans ce texte le 12 avril dernier :
Il avait ainsi le 28 août 2010 révélé l’intérieur d’un des fameux bunkers, la station russe UVB-76, qui depuis plus de trente ans intrigue, car il en provient des appels réguliers, des « bips » sonores entrecoupés de messages vocaux codés incompréhensibles. Comme si une présence fantomatique y activait encore des boutons ! On avait pu y admirer lors de la visite un enregistreur « portable » en mallette, façon russe, dont les bandes enregistrés avaient été subtilisées par des visiteurs.
il vient de la redécouvrir... juste après 

1) Une fois de plus, Morice démontre qu'il n'a rien compris au fonctionnement d'EnglishRussia qui n'est qu'une espèce d'agrégateur de blogs. Le 28 août 2010, EnglishRussia ne révèle strictement rien, il reprend les photos d'un blog ! Une simple recherche avec Google images le prouve.

2) Morice est un menteur. L'article d'Atlantico trouve sa source dans un article de Causeur publié le 28 mars, soit 2 semaines AVANT l'article de Morice ! Il suffit de comparer le contenu des 2 articles, l'un très littéraire, l'autre qui met en avant le côté insolite.

3) Morice est un imbécile. Il n'a rien compris à l'article de Causeur qu'il connaît très bien, puisque c'est là qu'il a trouvé l'histoire de cette radio. Une recherche sur Google lui a permis de camoufler cette référence récente par un lien plus ancien

4) Agoravox est une fois de plus complice d'une falsification, mais ça, ce n'est pas un scoop !







jeudi 17 avril 2014

Etre socialiste, c'est avoir une conscience de classe... affaire

Allo... T'es là ?

Excepté l'Abbé Pelletier Jean d'Agoravox et l'impayable Bruno Roger-Petit d'une sous-filiale de la BNP ( Bergé-Niel-Pigasse), il n'y a plus grand monde pour accorder quelque crédibilité au Président de la République élu par défaut et à son entourage...

Il faut dire qu'il y mettent du leur. Arrivés au pouvoir sur des promesses de moralisation de la vie publique, cette association de canailles se comporte comme les pires des parvenus.

Dernier en date, Aquilino Morelle, le nègre présidentiel qui ne faisait que s'approprier le travail d'un sous-nègre, si l'on en croit Mediapart.

Charmant Marquis de cour, Aquilino Morelle se fait aussi cirer les pompes sur son lieu de travail. Ce n'est pas un crime, comme le rappelle Bruno Roger-Petit, mais ça rappelle étrangement les frasques d'un autre socialiste.

Tout ceci ne serait que broutilles et n'aurait pas plus d'intérêt que la filmographie de la dernière conquête de François Hollande.

Mais, Aquilino Morelle est aussi un énarque socialiste. En conséquence, un petit arrangement avec la morale commune est toujours le bienvenu.
Bingo ! Aquilino Morelle pratiquait le mélange des genres. Inspecteur à l'IGAS (Inspection Générale des Affaires Sanitaires) sur le papier et pour toucher son salaire, mais aussi conseiller d'un laboratoire pharmaceutique pendant ses loisirs et son temps libre....

L'intéressé ne voit pas où pourrait être le problème... D'ailleurs, il n'y a pas de problème. En 1999, celui qui officiait comme nègre auprès de Lionel Jospin, disait déjà :

Si tu le dis, coco, c'est que ça doit être vrai... Passer de la classe ouvrière à la classe affaire, c'est le parcours normal d'un énarque socialiste !

mercredi 16 avril 2014

De la nécessité de préserver le parasite culturel en milieu hostile


Aurélie Filippetti, non contente d'arroser grassement les membres de son cabinet (+ de 3000 euros de primes par mois pour ces pauvres fonctionnaires cultureux dans le besoin), aime s'occuper de ce qui ne la regarde pas...

Ou plutôt, elle passe son temps à faire les poches des autres pour remplir celles des parasites qu'elle élève en batterie.

Ainsi, elle vient de remettre en cause un accord qui avait été négocié par les partenaires sociaux.
Il faut dire que ces braves gens ont eu l'outrecuidance de considérer que le régime des intermittents du spectacle coûtait trop cher à l'UNEDIC (voir ici ou ici) et que c'était à l'Etat de financer la Culture et non aux salariés.

Décision de la ministre ? Les pauvres continueront à financer ses parasites... Elle ne peut pas se permettre un mouvement social à quelques jours du festival de Cannes et des autres sauteries à venir.
C'est beau le socialisme culturel !

Et tant qu'à faire, elle va aussi s'occuper du maintien des parasites culturels associatifs dans les villes passées au FN (voir ici)
Encore une fois... Si des électeurs ont décidé d'élire un maire FN, c'est en connaissance de cause.
Si ce maire n'a pas pour priorité de continuer à assurer le train de vie des parasites culturels de Mme Filippetti, ses électeurs sont assez grands pour s'en plaindre...
C'est beau la démocratie socialiste !

Une distribution de breloques à des acteurs culturels comme les aime Mme Filippetti.

PS : Ce n'est pas un photo montage !!!! Malheureusement...

il n'y a que les esprits chagrins qui remarqueront que Mme Filippetti décide tout ça le jour où le Premier Ministre décide que tout le monde va devoir se serrer la ceinture, excepté les parasites culturels, si j'ai bien compris le sens de la pensée de leur ministre de tutelle.

JOE DILWORTH - Dans les rues... (3)

Crédit : Joe Dilworth

mardi 15 avril 2014

L'ASSIETTE AU BEURRE - N°26 (1901) Les camps de reconcentration au Transvaal par Jean Veber

... Grâce à la bonne organisation des camps de reconcentration l'abondance et la santé y règnent. C'est un véritable plaisir de voir les enfants courir et jouer innocemment entre les tentes sous l'oeil souriant de leurs mères qui oublient un moment la mélancolie de leur position...
... Les mesures de précaution que nous avons prises ont abaissé la mortalité des enfants à 380 pour mille.
(Rapport officiel au War office)

Crédit : Bibliothèque Nationale de France - Gallica. Dessins de Jean Veber.
Le numéro complet ici :

lundi 14 avril 2014

L'ASSIETTE AU BEURRE - N°28 (1901) Les Emmerdeurs par A. Willette

L'emmerdeur c'est notre maître
Je vous le dis en bon français.

Crédit Bibliothèque Nationale de France - Gallica. Dessins d'A. Willette
Le numéro complet ici:

dimanche 13 avril 2014

Agoravox, le royaume des dialecticiens sans scrupules

Une des photos du reportage de Vadim, le véritable auteur du reportage !

Après tout, une fois que les bornes sont franchies... il n'y a plus de limites...

Non content d'héberger à peu près toutes les fadaises qui polluent la toile, Agoravox publie aussi la dialectique de quelques cerveaux (très) malades...

Quoi de plus naturel quand son fonds de commerce est basé sur la crédulité et c'est bien sûr Morice qui officie comme chef du rayon dialectique.

Dans son dernier opus (non numéroté ce qui m'amène à penser qu'il ne s'agit pas d'une saga), Morice s'attaque au mythe des soucoupes volantes nazies. Il titre donc son pensum "Les soucoupes nazies, un éternel retour..." (les trois points de suspension ne sont pas sans rappeler un tic d'écriture de L.F. Céline, mais nous ne lui en feront pas grief, puisque Morice est un inculte notoire)

Bien sûr, comme d'habitude, il s'agit d'un meli-melo de traductions boiteuses, de citations tronquées, de contre-sens et de références mal comprises. L'éventuel lecteur sait à quoi s'en tenir.

Mais, Morice est un militant de l'éthique et ne peut s'empêcher de gausser sur un site spécialisé dans les buzz qui traite du même sujet. Il écrit donc :
"relisez son début ou seulement son titre, vous verrez bien qu’il a tout fait pour attirer le chaland, ce que je lui reproche..."
Ce que je m'empresse de faire... Et que lis-je ? Eh bien ceci :
"What are these giant concrete rings built by the Nazis?". Je traduis pour Morice, un fidèle lecteur de ce blog et pour lui éviter de passer par TG :
"Que sont ces cercles géants construits par les Nazis ?"

Bref, c'est un titre bien plus honnête que le titre racoleur de Morice... Il n'y a que Morice pour ne pas le comprendre.

PS : Morice semble ne pas avoir assimilé le fonctionnement d'EnglishRussia, ce qui n'est pas surprenant, puisqu'il est incapable de comprendre autre chose que les fadaises qu'il produit.

English Russia reprend, pour l'essentiel, des reportages photographiques publiés dans un premier temps par des bloggeurs russes sur différentes plateformes.

Pour l'article en question, la source primaire est ici , mais c'est probablement trop demander à un crétin comme Morice de cliquer sur un lien !
Le prétendu informaticien d'EnglishRussia que fantasme Morice n'a jamais rien révélé, pas plus que Morice, d'ailleurs !
Il ne fait que reprendre les photos qui ont été publiées ailleurs avec un commentaire succinct en anglais.

vendredi 11 avril 2014

Le Rire, il y a un siècle. 11 avril 1914

Fraîchement décoré.
- C'est entendu, vous venez dîner mardi... en toute intimité, sans habit... Mettez simplement votre beau petit ruban neuf...
- Vous n'avez pas peur que je m'enrhume ?...
(Dessin de Guillaume)

La suite :

jeudi 10 avril 2014

Le nouveau journalisme citoyen selon Morice et Agoravox



Non seulement Morice insulte un interlocuteur qui lui fait remarquer qu'une de ses traductions est stupide (un Google Translate non corrigé),
mais ce même Morice double la mise avec un autre interlocuteur qui confirme la stupidité de la traduction et lui répond :
super : ne revenez pas quand vous voulez...

Comme Morice est coutumier du fait, il y a tout lieu de supposer qu'il agit avec l'accord d'Agoravox qui ignore ce que peut être l'éthique et la morale.
Les visiteurs cultivés ne sont pas des cibles commerciales rentables pour Agoravox et Morice est l'auteur parfait pour un public de gogos

Quand un média qui se prétend citoyen use de méthodes que le plus immonde site de propagande n'oserait pas utiliser, cela permet à des cerveaux malades non seulement d'écrire n'importe quoi, mais de bénéficier du label Agoravox pour leurs insanités !

mercredi 9 avril 2014

L'ASSIETTE AU BEURRE - N°25 (1901) Le Tsar en France par Didier Dubucq

-Vous y tenez donc absolument ?
- Sire, ma place de Président en dépend !

Crédit : Bibliothèque Nationale de France - Gallica. Dessin de Didier Dubucq
La numéro complet :

lundi 7 avril 2014

Le bonheur c'est parfois bien peu de choses !


D'après F.O. Giesberg, François Hollande "aime qu'on le prenne un peu pour un con"....

Ben... Voilà... Pour ma part, c'est fait  !

Alors... Heureux, M. Le Président ????

samedi 5 avril 2014

vendredi 4 avril 2014

Le Rire, il y a un siècle. 04 avril 1914

La bonne servante.
- Madame est servie !
(Dessin de Abel Faivre)

 La suite ici :

JEUNES SOCIALISTES PRETS A SE PARTAGER LA GAMELLE


Spécial dédicace pour l'Abbé Pelletier d'Agoravox

1967 - Godard se foutait déjà de la gueule de Morice



Ce n'est pas pour rien que Jean-Luc Godard est un admirateur de Morice, la preuve ici

Sinon, Morice avoue qu'il est un tricheur-délateur compulsif dans ce texte qu'il me faut archiver pour la postérité. 300 demandes de retrait, cela fait au moins 3 demandes par jour ! Morice doit avoir un tarif spécial pour affranchir ses lettres à la Kommandatur !

jeudi 3 avril 2014

LE MORICE DU JOUR 003 - Un salopard démasqué


Un Morice à l'écoute de ses fantasmes de citoyen falsificateur.

L'aviation n'est pas mon fort... A vrai dire, je n'y connais strictement rien, ce qui ne m'a pas empêché d'avoir repéré quelques plagiats de Morice.

Mais, quand Morice est confronté à quelqu'un qui maîtrise ce sujet, cela donne ça :

mercredi 2 avril 2014

L'ASSIETTE AU BEURRE - N°24 (1901) Les Tapinophages par Jossot

- La justice égale pour tous !... Ils ne doutent de rien, ces utopistes !

Crédit : Bibliothèque Nationale de France - Gallica. Dessins de Jossot
Le numéro complet ici :

CHICAGO, capitale du crime... féminin

Gertrude 'Billie' Murphy


Credit : Chicago Tribune 

Le Chicago Tribune a eu l'excellente idée d'ouvrir une partie de ses immenses archives photographiques...
Dans cette série, une plongée dans le monde du crime féminin dans les années 30 !

Articles les plus consultés