mercredi 28 mars 2018

Le baiser caché de Brancusi du Cimetière du Montparnasse

Photo Joseph Nechtaval pour Hyperallergic

C'est Hyperallergic, un site américain qui a levé le lièvre. Depuis quelques mois, Le Baiser, la sculpture de Brancusi qui orne la tombe de Tatiana Rechewskaïa, est coiffé d'un bien curieux appendice.

La Ville de Paris qui est propriétaire de cette sculpture classée monument historique et trésor national n'a pas été en mesure de fournir une explication convaincante à Joseph Nechtaval d'Hyperallergic.

La seule chose qui lui a été confirmée, c'est que c'est la famille de Tatiana qui a fait poser la boîte en contreplaqué. En gros, il semblerait, soit qu'ils s'en foutent, soit qu'ils n'ont rien remarqué. Dans les deux cas, c'est consternant.

Comme les sentiments et les gros sous font parfois bon ménage, Hyperallergic rappelle qu'une version réduite et bien plus tardive de cette sculpture s'est vendue 8 565 000 $ chez Christies en 2014.

Le reportage complet (an anglais) sur le site d'Hyperallergic.
Un billet sur Paris à nu

3 commentaires:

  1. Cette caisse en bois ouvre incontestablement de nouvelles perspectives sur le rôle de Paris en matière d'art.

    RépondreSupprimer
  2. C'est probablement ce que l'on appelle de l'art conceptuel !

    RépondreSupprimer
  3. Ils auraient dû commander un emballage à Christo (Javacheff) avec un joli drapé comme celui du Pont neuf ou du Reichtag! Dora http://www.artwiki.fr/wakka.php?wiki=Christo

    RépondreSupprimer

D'avance, merci de votre participation !

Articles les plus consultés