dimanche 10 octobre 2021

Misogynie antique

 

Socrate, ses deux épouses et Alcibiade - Reyer Jacobsz. Van Blommendael

(Musée des Beaux-Arts de Strasbourg) 

 

 Xanthippe, la femme de Socrate, était, dit-on, d'une humeur acariâtre et querelleuse : jour et nuit, elle ne faisait que chercher les occasions de s'emporter et de tourmenter son mari. Alcibiade, étonné de ses violences, demanda à Socrate comment il se faisait qu'il n'eût pas encore chassé de sa maison une femme d'un si mauvais caractère. « En souffrant ces colères dans mon intérieur, répondit Socrate, je m'exerce et m'habitue à supporter sans peine les vivacités et les injures des autres hors de chez moi. » C'est d'après la même idée que Varron a dit, dans une de ses satires Ménippées, qui a pour titre, Des devoirs d'un mari: « II faut détruire les défauts de sa  femme, ou les supporter : en les détruisant, on se donne une compagne plus commode; en les supportant, on se rend meilleur soi-même : » Qui tollit vitium, uxorem commodiorem prœstat : qui ferl, sese meliorem facit. Le rapprochement des deux verbes tollere et ferre est d'un effet piquant; mais tollere est mis pour corrigere. Si Varron pense que, dans le cas où on ne peut corriger les défauts de sa femme, il faut les supporter, c'est que cette patience n'a rien de déshonorant : il s'agit en effet de défauts, et les défauts sont plus supportables que les vices.

 Aulu-Gelle - Nuits Attiques (chap. XVII)

2 commentaires:

  1. Il faudra qu'un jour je fasse un petit billet sur le sujet. (Pour Strasbourg, L'accomplissement de Klimt, le Canaletto acheté 2 fois, le Cranach désattribué de la collection Goering du musée de Moulins, etc). Le musée de Saarbrücken consacre une partie de son sous-sol à ce sujet (à côté de vraies spoliations, il y a le cas extrême de ce type qui demandait la restitution d'une toile qu'il avait lui-même vendue dans les années 50).

    Mais, il faut d'abord que je jette un coup d'oeil sur la décision récente de la Cour Suprême US au sujet du Welfenschatz. (C'est une vieille affaire qui traine depuis plus de 10 ans avec plusieurs centaines de millions d'euros en jeu)

    RépondreSupprimer

D'avance, merci de votre participation !

Articles les plus consultés